Votre panier est actuellement vide.

Visitez le blog d'Alternatives Théâtrales
théâtre et spectacle

 
Dernière parution
138
Octobre 2019 - 80 pages
Prix - 15 €

Arts de la scène et arts plastiques


 

Quelles relations singulières unissent les créateurs d’art contemporain et de théâtre, danse, musique, opéra, cirque ou marionnette... ? Après avoir posé quelques jalons de l’histoire des oeuvres plastico-scéniques, particulièrement riche depuis l’aube du xxe siècle, nous donnons la parole à plusieurs auteures et auteurs de formes hybrides contemporaines. Metteurs en scène-scénographes, performeurs-sculpteurs ou chorégraphes-plasticiens, ils sont à l’affût de la théâtralité dans la peinture et du mouvement dans la sculpture, inventeurs de scénographies animées ou de théâtre matiéré. Peu soucieux des catégories et ouverts à l’alchimie des arts.

 

Émergences de formes hybrides

Dans son texte introductif à ce numéro, Marie-Noëlle Semet résume les enjeux de cette publication. Elle dresse en effet un méticuleux inventaire des relations qui unissent les plasticiens et créateurs de théâtre, danse ou musique contemporains depuis une vingtaine d’années et brosse une esquisse articulée selon les incursions de plasticiens sur la scène, l’avènement des metteurs en scène-scénographes, ou encore la théâtralité de l’art contemporain. On y retrouve des formes hybrides conçues par des artistes venant des deux bords du rivage (Marina Abramovi? et Robert Wilson, Olafur Eliasson et Wayne Mac Gregor, Anselm Kiefer et Klaus Michael Gru?ber, ...) mais aussi des oeuvres inventées par des scénographes-metteurs en scène et des chorégraphes-plasticiens (de Roméo Castelluci ou Jan Fabre, jusqu’à Philippe Quesne ou Dimitris Papaioannou). Une figure est née au xxie siècle, qui excède et englobe celle du metteur en scène tout puissant apparue au xxe siècle.

L’origine des oeuvres plastico-scéniques est bien sûr plus lointaine, et Cécile Schenck nous le rappelle dans son article consacré aux chorégraphes qui ont flirté avec la sculpture ou la peinture dès l’orée du xxe siècle. Des Ballets russes à Josef Nadj, de Loïe Fuller ou Martha Graham à Tino Seghal, Cécile Schenck propose une vertigineuse traversée des arts du corps en mouvement sur des « scènes-paysages ». Monique Borie-Banu plonge également dans le passé en scrutant les mouvements entre corps de chair et corps de pierre lorsque le théâtre réinventa un nouveau modèle d’acteur à la faveur des avantgardes européennes au tournant des xixe et xxe siècles. On en retrouve d’ailleurs de potentiels héritiers contemporains en Clédat & Petitpierre. Comme le rappelle Marjorie Bertin dans un texte sur ces inventifs sculpteurs et performeurs, Yvan Clédat et Coco Petitpierre créent en effet des dispositifs habités par d’étranges « sculptures à activer ».

Au jeu des généalogies inventées, il est enfin tentant d’inscrire l’art du zentaï dans cette lignée. Évoquant cette subculture fétichiste japonaise, Karolina Svobodova décrit l’influence du zentaï et de sa combinaison intégrale recouvrant l’ensemble du corps en effaçant les traits comme une déshumanisation plastique des plateaux d’art vivant. Ces silhouettes indistinctes interviennent comme une mise en question formelle du monde contemporain dans un art théâtral qui expose plus qu’il ne raconte.

Depuis deux décennies, nous dit encore Marie-Noëlle Semet, les formes issues des rencontres plastiques et scéniques sont pléthoriques ! Nous n’en rendrons pas compte ici de manière exhaustive bien sûr. Nous proposons aux lecteurs des traversées théoriques de ces croisements, dans le domaine du théâtre et de la danse, mais également dans les champs de l’opéra et de l’art performance, respectivement abordés par Leyli Daryousch et Christophe Alix.

Nous nous arrêtons également dans ce numéro (avec notre part de subjectivité) sur des projets artistiques défendus par les membres du comité de rédaction, et/ou programmés par des lieux tels le théâtre Nanterre-Amandiers ou le centquatre-paris, qui permettent à des oeuvres insolites et hybrides de se déployer à la croisée des arts : Phia Ménard (jongleuse, metteure en scène et dompteuse d’éléments), Josef Nadj (chorégraphe, interprète, photographe), Johann Le Guillerm (circassien, plasticien), Christiane Jatahy (auteure, metteure en scène, réalisatrice), Patrick Corillon (plasticien, conteur, performeur), Noé Soulier (danseur et chorégraphe), Erwan Ha Kyoon Larcher (circassien et performeur), Ayelen Parolin et Lea Petra (danseuse, chorégraphe, performeuse pour la première ; et pianiste pour la deuxième), Suzanne Kennedy (metteure en scène du corps, de l’objet et de la machine), Théo Mercier (plasticien et metteur en scène).

Enfin, quelques semaines après la Quadriennale de Prague, ce numéro consacré aux relations entre arts scéniques et arts plastiques ne pouvait faire l’économie d’un chapitre consacré à la scénographie. Simon Siegmann, plasticien et scénographe, s’est prêté à un entretien autour de sa pratique du plateau. C’est également par le biais de la formation des jeunes artistes que nous avons abordé ce champ. Une table ronde a ainsi réuni des artistes enseignant à La Cambre (Bruxelles) et au Pavillon Bosio (Monaco), deux écoles d’art offrant un cursus complet de scénographie au rang des arts plastiques et visuels.

Avec les contributions de

Clédat & Petitpierre, Patrick Corillon, Christiane Jatahy, Susanne Kennedy, Erwan Ha Kyoon Larcher, Johann Le Guillerm, Phia Ménard, Théo Mercier, Josef Nadj, Léa Petra, Ayelen Parolin et Noé Soulier.

Textes et entretiens de : Christophe Alix, Georges Banu, Laurent P. Berger, Marjorie Bertin, Julie Bordenave, Monique Borie, Ondine Bréaud-Holland, Fabienne

Darge, Leyli Daryoush, Bernard Debroux, Isabelle Dumont, Émilie Garcia Guillen, Benoît Hennaut, Chantal Hurault, Véronique Leyens, Yannic Mancel, Sylvie Martin-Lahmani, Hervé Pons, Serge Saada, Marie-Noëlle Semet-Haviaras, Cécile Schenck, Simon Siegmann et Karolina Svobodova.

 

Ce numéro est édité en partenariat avec le CENTQUATRE-PARIS et NANTERRE-AMANDIERS

CentQuatre - Paris Nanterre-Amandiers

Corédaction en chef:
Sylvie Martin-Lahmani et Benoît Hennaut

 

ÉDITORIAL

5 Émergences de formes hybrides
SYLVIE MARTIN-LAHMANI et BENOÎT HENNAUT

6 Arts plastiques et arts de la scène:
un front commun
MARIE-NOËLLE SEMET-HAVARIAS

12 Le Centquatre, à la croisée des disciplines plastiques et scéniques Entretien avec José-Manuel Gonçalvès et Julie Sanerot RÉALISÉ PAR SYLVIE MARTIN-LAHMANI

SCÉNOGRAPHIE DE PLASTICIENS/AIRE DE JEU DES DANSEURS, ACTEURS OU PERFORMEURS

16 L’art performance : un acte de résistance dans lequel les frontières artistiques ne subsistent plus CHRISTOPHE ALIX

20 Quand la danse s’adresse aux arts visuels : poins de mire et lignes de fuite CÉCILE SCHENK 26 Architecture de l’espace et expérience du vivant Entretien avec Simon Siegman RÉALISÉ PAR BENOÎT HENNAUT

30 Discours des matières et des éléments dans l’oeuvre de Phia Ménard SYLVIE MARTIN-LAHMANI

32 « L’exercice de l’art doit être vertueux et amoureux » Entretien avec Théo Mercier RÉALISÉ PAR BENOÎT HENNAUT

35 Des histoires qui vont partout (aussi dans les musées) Entretien avec Patrick Corillon RÉALISÉ PAR ISABELLE DUMONT


LA RENCONTRE AU PLATEAU ENTRE L’OEUVRE D’ART ET L’INTERPRÈTE

38 La formation des scénographes en artistes de la scène Entretien croisé d’enseignants de La Cambre (Bruxelles) et du Pavillon Bosio (Monaco) RÉALISÉ PAR GEORGES BANU ET BERNARD DEBROUX

 

46 Clédat & Petitpierre : Sculpteurs, performeurs et metteurs en scène MARJORIE BERTIN


50 Du zentaï au théâtre déshumanisé :refus de l’identification dans le théâtre contemporain KAROLINA SVOBODOVA

53 Mnémosyne, de la camera obscura à la mémoire photographique CHANTAL HURAULT

56 Théâtre et sculpture : deux horizons partagés MONIQUE BORIE

60 Du monumental à l’opéra LEYLI DARYOUSH


CAHIER CRITIQUE

62 Noé Soulier, Performing Art : déplacer ou illustrer ? ÉMILIE GARCIA GUILLEN

66 Le point de suspension du pas grand chose à propos de Johann Le Guillerm SERGE SAADA

68 Le point zéro de la reconstruction Entretien avec Erwan Ha Kyoon Larcher RÉALISÉ PAR JULIE BORDENAVE

70 Le corps graphique à propos de Whenever the music takes you de Ayelen Parolin et Lea Petra, YANNIC MANCEL

72 Christiane Jatahy, le cinéma dans le théâtre ou Le Présent qui déborde FABIENNE DARGE

74 Construction et déformation : l’invention d’un Ultra World à propos de Suzanne Kennedy HERVÉ PONS

77 EXTRAITS DU BLOG

 

 

EXTENSION NUMÉRIQUE

Entretien avec Philippe Quesne RÉALISÉ PAR ROMAIN FOHR


Scène et corps dansants : Quand la danse s’adresse aux arts visuels Développement de l’article de Cécile Schenk

 


Commander la publication
Commander

Arts de la scène et arts plastiques


ISBN
Papier : 978-2-87-428118-1

« Haut de la page