Votre panier est actuellement vide.

Visitez le blog d'Alternatives Théâtrales
théâtre et spectacle

 
Parution

Hors série 17

Coédition : As Palavras - Claudio Bernardo
Septembre 2015 - 112 pages - 20 €
ISBN : 978-2-87-428096-2

Ecrire le geste


 

Si ce sont des textes d’écrivains qui ont inspiré ma danse, j’ai voulu ajouter entre leurs phrases ce qui ne pouvait pas être dit, ces gestes qui étaient imbibés de leurs mots et qui disparaissent. Rendre ces paroles aussi fugitives et éphémères qu’un geste.
Les écrits sont plus pertinents pour traverser le temps. Pourquoi alors écrire le geste, pourquoi devenir chorégraphe ?
J’ai travaillé face au miroir pour apprendre à décrypter un geste, puis j’ai abandonné le miroir pour regarder les mouvements des autres dans la vie de tous les jours, comme un anthropologue.

J’ai utilisé des caméras de toutes sortes qui m’ont permis de différencier ma vision d’un Narcisse pour laisser place à celle d’un Orphée ; l’important n’était plus ce que je voyais mais ce que je ressentais de l’intérieur.
Les images et les gestes sont devenus plus profonds et différents grâce à un décalage dans le temps et ont permis d’apercevoir l’image d’après son miroitement dans les sens.
Un travail d’orfèvre à ciseler un corps au plus proche de son âme.
Je possède des cahiers, remplis de notes et d’extraits de textes. Ils sont témoins, en plus de mes pièces, de mon existence.
J’ai créé plusieurs solos pour ensuite réaliser des pièces de groupes et pouvoir approcher et nourrir mes danseurs. Pour cela, j’ai toujours d’abord été seul en studio, sauf pour les derniers spectacles où des collaborateurs m’ont aidé à me questionner, tout simplement.
Je suis devenu plus épistolaire en écrivant mes pièces et cela à cause de mes départs.
Comme l’encre des écrivains sur le papier, j’ai dépensé pas mal de sueur et de sang avec mes interprètes. Tout cela est resté sur les planches des studios des théâtres, dans les rues, les cinémas, les jardins et aussi dans la mémoire des hommes et des femmes qui m’ont aidé à écrire cette traversée.
C’est dans cet esprit que je les ai conviés à « écrire les gestes ».
Transmettre et partager des passions, des vérités évanescentes.
Imprimer dans les mots les silences de nos gestes.
Claudio Bernardo

 www.aspalavras.org

Dans ce numéro

Christian Bobin
Laurent Busine
Bernard Debroux
Stella de Mello
Georges Didi-Huberman
Frédéric Dussenne
Hélène Gailly
Izabel Gurgel
Laurence Louppe
Michel Maffesoli
Armando Menicacci
Pascal Quignard
Serge Rangoni
Marie-Christine Vernay
Katie Verstockt
Benoît Vreux
Vincent Clavaguera
Cristina Dias
Marco Forcella
Benjamin Kahn
Daniela Lucà
Anne-Cécile Massoni
Matteo Moles
Lícia Morais
Milton Paulo
Cláudia Pires
Philippe Warrand
Adva Zakai
les images
Viola Berlanda
Malik Choukrane
Philippe Clercq
Maxime Delvaux
Celso De Oliveira
Trudo Engels
Isabel Gouvêa
Thibault Grégoire
Henrique Kardoso
Jorge León
Celso Oliveira
Jarbas Oliveira
Marie-Françoise Plissart
Delfina Rocha
Claudio F. Soares
Cassandre Sturbois
Jean-Luc Tanghe
David Vaughn
Konstanze Weber

les paroles
Christian Bobin
Laurent Busine
Bernard Debroux
Stella de Mello
Georges Didi-Huberman
Frédéric Dussenne
Hélène Gailly
Izabel Gurgel
Laurence Louppe
Michel Maffesoli
Armando Menicacci
Pascal Quignard
Serge Rangoni
Marie-Christine Vernay
Katie Verstockt
Benoît Vreux

les mots
Vincent Clavaguera
Cristina Dias
Marco Forcella
Benjamin Kahn
Daniela Lucà
Anne-Cécile Massoni
Matteo Moles
Lícia Morais
Milton Paulo
Cláudia Pires
Philippe Warrand
Adva Zakai


les images
Viola Berlanda
Malik Choukrane
Philippe Clercq
Maxime Delvaux
Celso De Oliveira
Trudo Engels
Isabel Gouvêa
Thibault Grégoire
Henrique Kardoso
Jorge León
Celso Oliveira
Jarbas Oliveira
Marie-Françoise Plissart
Delfi na Rocha
Claudio F. Soares
Cassandre Sturbois
Jean-Luc Tanghe
David Vaughn
Konstanze Weber


Ecrire le geste

« Haut de la page